Melanie Gabillot

Plus on en parle, plus l’effet escompté sera obtenu car beaucoup pourront voir que la rue n’est pas aussi clémente que pour certaines. Les sifflements et touchers déplacés ne font que confirmer ce qui se passe. Il est temps d’arrêter ça. Car le traumatise suivi est réel. Je m’appelle Mélanie.

  • Inscrit depuis le 17/06/2019
  • Association / Fédération professsionelle
  • LinkedIn

Commentaires